Chauffe-eau solaire

                                                     
schema-cesi
                

Le chauffe-eau solaire, en abrégé CESI (Chauffe-eau Solaire  Individuel), est la forme la plus simple de recours à l'énergie solaire  pour couvrir les besoins énergétiques d'un logement.

            
                                                                              
                

                                                                                                                                                              

            

Comment ça marche ?

                                                     
                

Des capteurs solaires (appelés capteurs thermiques) collectent la chaleur des rayons solaires et la transfèrent à un ballon d'eau chaude sanitaire par l'intermédiaire d'un échangeur de chaleur de type serpentin noyé dans le ballon.
L'eau chaude peut ensuite être directement utilisée dans le réseau sanitaire du logement.
Les capteurs sont posés soit sur le toit, soit au sol sur châssis ou encore en facade. Le ballon est placé dans le volume chauffé du logement et il dispose d'un système d'appoint.

            
Bio&nergie Bio Energie spécialiste énergies renouvelables chauffage écologique isère chaudières bois solaire thermique vmc double flux   Bio&nergie Bio Energie spécialiste énergies renouvelables chauffage écologique isère chaudières bois solaire thermique vmc double flux

Quelques détails techniques...

                                                     
                

Bio&nergie Bio Energie spécialiste énergies renouvelables chauffage écologique isère chaudières bois solaire thermique vmc double flux

            
                

Le liquide caloporteur qui circule entre les capteurs et le ballon est de l'eau additionnée d'antigel (glycol) afin d'éviter tout risque de gel lorsque la circulation est stoppée en hiver.

                

L'appoint sur le ballon peut être réalisé soit par une résistance électrique directement immergée dans le ballon ou par une chaudière existante raccordée sur un autre serpentin.

                

Les capteurs doivent être orientés au maximum vers le sud et relativement inclinés (entre 20° et 45° idéalement)

                

Le rendement moyen d'une installation dépasse facilement les 70% si celle ci est correctement réalisée et dimensionnée.

            

Notre entreprise est sélectionnée par Bilik dans la rubrique chauffage bois solaire à Grenoble. Retrouvez nos avis sur Bilik

JoomSpirit